Auriez-vous les caractéristiques d’une éponge ?

Cela vous arrive-t-il de vous sentir « pompé(e) », « vidé(e) » en présence de certaines personnes ?

Vous avez l’impression que votre corps, votre âme, votre esprit ont été vampirisés et vous n’avez désormais qu’une seule envie, être dans votre petite bulle. Cette situation peut se produire régulièrement, quotidiennement ? Est-ce que vous seriez un être sensible, véritable réceptacle de la misère émotionnelle ?!

Auriez-vous les caractéristiques d’une éponge ?

L’éponge, le mot sied à merveille à celui ou celle qui subit sa réceptivité. En faisant un petit tour sur Wikipédia, on y trouve une magnifique description : « sa structure poreuse lui confère une forte capacité d’absorption atteignant vingt-deux fois sa masse sèche pour les éponges animales. C’est pourquoi son usage principal est la toilette et le lavage en général. »

Cette généreuse et gigantesque capacité d’absorption. 

Exemple : vous êtes là tranquillement, dans les transports, en train de flâner, et pendant ce temps, vous êtes en relation directe avec les flux énergétiques présents dans votre environnement, avec toutes sortes de pollutions énergétiques générées par les êtres et les choses qui vous entourent. Votre sensibilité vous rend perméable parce que vous ne savez pas comment la maitriser, l’endiguer. Vous recueillez une émotion de colère qui flotte par ci, une tristesse plombante par là. Pas facile à vivre tous les jours.


Niveaux de sensibilités aux énergies subtiles ?

Peu sensible : vous tombez rarement malade, votre niveau de vitalité est plutôt constant, vous n’êtes pas facilement déstabilisé par les ambiances dans lesquelles vous baignez.

Sensible :  votre vitalité est fluctuante (en fonction des contextes notamment), vous pouvez être déstabilisé émotionnellement par d’autres personnes ou par des ambiances négatives, vous tombez parfois malade.

Eponge : vous présentez souvent certains symptômes chroniques (allergies, maux de tête, fatigue) votre santé est fluctuante tout comme votre vitalité, vous êtes facilement fatigué dans les lieux publics et bondés, vous êtes aussi très empathique, votre sensibilité émotionnelle est exacerbée.

Carrément éponge : vous êtes souvent dévitalisé, fragile physiquement, votre énergie est faible, vous êtes facilement déstabilisé émotionnellement, « à fleur de peau », (les larmes ne sont jamais bien loin), vous ne vous sentez pas ancré, ni centré.

Vous vous faites facilement « pompé », parce que vous êtes en étroite relation avec le monde des énergies sans même le savoir ! Celui des idées flottantes, des émotions du monde, des égrégores. Tout ce qui ne se voit pas, ne se touche pas mais se sent, se canalise, se capte ! L’hypersensible « capte » sans s’en rendre compte les ondes, les champs vibratoires qu’il traverse comme si ses canaux énergétiques étaient plus ouverts que pour la plupart des personnes.

Une chose à comprendre : plus votre sensibilité, votre réceptivité est importante, plus il est nécessaire de développer votre ancrage, votre centrage.


4 clefs pour devenir imperméable aux énergies perturbatrices

1) Revenir en son centre

Une personne qui a une sensibilité très ouverte pourra très facilement se diluer au contact des êtres. Cette tendance à la dispersion faute d’un centrage qui la préserve, amène immanquablement la fatigue et à la longue, la perte de ses propres repères intérieurs (qui suis-je ? ces émotions que je ressens sont-elles vraiment les miennes ?). Lorsque vous vous sentez perturbé en présence d’éléments de tension, il y a fort à parier que vous soyez  décentré, et qu’il vous faille revenir dans votre corps physique, c’est-à-dire ramener votre esprit dans votre corps en vous concentrant par exemple sur votre respiration ou bien porter votre attention sur ce qui se passe intérieurement. Il s’agit de recréer la connexion avec le corps physique en dirigeant votre conscience vers celui-ci. Ceci vous prémunit des fuites énergétiques et vient limiter votre perméabilité.

2) Poser des limites

Une chose récurrente chez les êtres hautement empathiques, est l’absence de vigilance intérieur ! Ils laissent tout passer sans jamais OSER dire: « STOP ! Cela ne me concerne pas ! » Il important de poser ses limites clairement et savoir dire NON pour préserver son intégrité. La personne réceptive se trouve facilement dans l’écoute et dans une forme de passivité qui amenuit son propre rayonnement. Non seulement, la plupart du temps, elle se trouve décentrée par rapport à son monde intérieur, mais elle n’a pas assez force de rayonnement pour faire barrage aux flux perturbateurs. Cette problématique se rapporte au 3e chakra : l’estime de soi, l’affirmation de sa personnalité ainsi que de sa volonté. Apprendre à poser des limites est une marque de respect de soi, car personne n’est la poubelle à stress de l’autre. Faire respecter ses limites (tant en termes de temps que d’énergie) nous rend moins perméable  sans pour autant devenir un cœur de pierre. Cela demande de ne plus avoir peur d’être soi et d’être responsable de son énergie pour ne plus être victime des ascendants émotionnels des autres.

3) Nettoyer ses énergies 

Vos blocages, vos charges émotionnelles se trouvent dans votre corps énergétique qui réunit l’énergie du corps et de l’esprit. En tant qu’hypersensibles, il est URGENT de redonner place à ces espaces où l’on peut se vider la tête, se détendre, libérer les émotions cachées dans vos profondeurs. Autrement, vous courez droit à la saturation des sens et aux crises émotionnelles ! Apprendre des techniques de nettoyage énergétique est nécessaire pour se débarrasser en toute simplicité des pollutions en tous genre accumulées dans la journée. Les pratiques d’auto traitement, de visualisation ou encore de méditation sont parfaites pour nettoyer et protéger son champ énergétique.

 4) Développer son ancrage et sa vitalité

Si vous voulez renforcer votre protection énergétique, assurer une garde rapprochée qui repousse les vilaines énergies négatives, il vous faut constituer une couche d’énergie protectrice. Cela dépend majoritairement de votre capacité à vous ancrer : c’est-à-dire à être en lien avec votre corps physique, à puiser l’énergie de la terre (meilleur rempart contre toute perturbation du champ vital !). Une personne bien ancrée présente une faible perméabilité, elle se trouve donc protégée des nuisances psychiques et électromagnétiques tout en ayant une bonne capacité de revitalisation. 

Votre empathie ou votre sensibilité ne doivent pas être un frein à votre bien-être. C’est une force dont vous êtes doté mais qui a besoin d’être contrebalancé pour vous permettre de trouver votre équilibre. C’est ce que je vous propose de expérimenter lors de stages à la librairie ésotérique de Bordeaux le Bouscat Le Gardien du Lieu.

Top
X